Rechercher dans ce blog

samedi 27 mai 2017

le temps des roses...

 le 1er à fleurir !


 planté cette année, il fleurit depuis hier seulement !


 installé depuis la fin de l'hiver seulement, il me gratifie quand même de 2 petites roses !

 tout neuf lui aussi au jardin, il m'offre pour sa 1ère année de très grosses roses qui sentent divinement bon 

 pas forcément un rosier que j'aurais choisi, mais il est là alors je le laisse

rosier anglais "the prince", cette année, il ne fleurit pas très bien, il a peu de fleurs mais plus grosse que l'an passé et elles sentent.....hum !!!!!!!

 celui-ci commence à s'étoffer, ce n'est pas sa 1ère année au jardin


J'attends encore les floraisons de "rose blush", "Jacqueline Du Pré", du grimpant "Aimée Vibert", de Mme la baronne de Rothschild et du polyantha "the fairy"

jeudi 11 mai 2017

le club des 5

Pour répondre à un petit jeu de Marie-Claude voici mon club des 5 au jardin : les 5 bleus. Pas difficile pour moi, j'aime cette couleur depuis toujours alors bien sûr, je l'ai introduite au jardin.
Aujourd'hui, il pleut des cordes, heureusement, j'ai déjà mes photos en stock !

Allez, c'est parti !

Avec la belle anémone coronaria lord lieutenant


la belle centaurée de Bénédicte


la pulmonaire sacharata majesté qui commence bleu et fini rose (Capucine a eu la bonne idée hier de retirer toutes les fleurs !!!!! grrrrrrrrrrrrrrrrrrrr)


une veronica gentianoide d'un beau bleu lin


et mes lupins de montagne, un peu plus énormes chaque année 


j'aurai aussi pu vous montrer une fleur de lin


ou une fleur de muscaris (même si le muscaris, c'est fini)


ah ? je suis disqualifiée ? j'en a montré 7 ? tant pis ! le bleu, j'aime trop ! et il y aura bientôt les nigelles !

dimanche 7 mai 2017

les roses

c'est le début des roses, la saison a été déclarée ouverte avec

la 1ère rose de mon rosier anglais "winchester cathedral" qui porte beaucoup de boutons. Dommage, je ne peux pas vous restituer l'odeur délicatement fruitée, un vrai délice !
 

ce rosier inconnu planté par les anciens propriétaire à l'angle de la maison et de la véranda, sur la terrasse est magnifique cette année ! je l'ai sévèrement taillé à l'automne et à la sortie de l'hiver et il me gratifie de nombreux boutons et d'un feuillage très beau. Pour l'instant, pas de pucerons en vue contrairement à l'an passé

 les roses sont énormes et un peu parfumées

c'est un remontant, mais la 1ère floraison est la plus belle. J'ai déjà ôté 3 roses fanées. Je surveille l'ouverture des roses car j'aimerai essayer de faire des roses stabilisées. L'an passé j'ai acheté le produit mais mes roses étaient tellement moches, que je n'ai pas eu l'occasion d'essayer. Cette année, ça se présente mieux !

Les derniers rosiers installés semblent bien partis aussi pour faire des fleurs, bien que de petite taille encore puisqu'ils ne sont présent dans le jardin que depuis ce début d'année.
Par contre, je ne sais pas ce que donnera Mme Alfred Carrière dont j'ai découvert de nombreux boutons rongés par une chenille (la même peut-être que celle qui a mangé mes iris ?)

samedi 6 mai 2017

printemps au jardin

en cette fin de printemps, les iris ouvrent le bal avec les roses, les pavots etc
J'ai envie de commencer avec les iris dont j'ai été privée l'an passé pour cause d'hiver trop "chaud". Cette année, c'est un festival et ils me ravissent par leur parfum et leurs couleurs dont le moiré fait parfois penser à du velours !
Quand ce n'est pas l'hiver qui fait des ravages, ce sont les chenilles qui s'en donnent à coeur joie, j'étais enragée en découvrant ceci hier :

 une fleur d'iris non ouverte encore, rongée !
 (je ne sais pas si cette fleur pourra s'ouvrir)

 heureusement, la fautive était encore à l'intérieur

 je l'ai extirpée à la pince à épiler ! une grosse et grasse chenille vorace ! 

Il y a qq temps, j'avais trouvé une tige d'iris presque coupée en deux, sans savoir qui s'y était attaqué 
Cette année, les chenilles font plus de dégâts que les pucerons
 


Heureusement, elle n'a pas eu le temps de s'attaquer à tous mes iris


 gnu blue








un joli iris jaune sans nom que j'ai échangé avec Annick l'an passé. Lumineux et doux à la fois, il pâlit un peu en vieillissant.

J'attends encore l'ouverture de beaucoup d'autres, les iris que je vous ai montré sont ceux achetés l'an dernier, ceux des années précédentes n'ont pas encore fleuri (une vingtaine) curieusement ....



vendredi 28 avril 2017

suite des achats

je n'ai pas trouvé hier mon viburnum Dawn, je lui réserverai donc une place dans mon nouveau massif, mais j'ai craqué pour :

une corête du Japon (kerria japonica "pleniflora") que j'ai eu pour la moitié de son prix

qui trouvera sa place dans la haie à l'entrée de la maison, entre le buddléia et le cognassier du Japon. L'an prochain, le (la ?) corête fleurira en avril mai, au moment où le cognassier sera fini et le buddléia pas encore commencé. 
 
 (même pas honte de montrer ce coin, en construction, pas très beau en ce moment !) : à gauche le buddléia, à droite le cognassier, entre, un oranger du Mexique et un hortensia qui végètent et que je vais déplacer ailleurs.
 
Cette variété fait de jolis pompon jaunes

(je croyais être psychorigide avec la couleur jaune, mais voilà que je me mets à en acheter !)

un très beau fuchsia inconnu que j'aurai voulu  pouvoir mettre en pleine terre, mais qui ne supporte pas les gelées. Il me faudra le rentrer avant chaque période de gel. J'espère arriver à le garder d'une année sur l'autre. J'ai déjà fait des essais malheureux, mais celui ci est déjà de belle taille alors avec un peu de chance ....


et alors, le craquage total pour cette magnifique immortelle "ruby cluster" !!!!!!!!!! Je me suis fait un plaisir car elle n'était pas donnée, tant pis, j'ai craqué ! Je ne savais pas qu'elles pouvaient être rouges ! (moi qui n'aime pas le rouge). Ca ressort plutôt rose sur son feuillage duveteux gris argenté. J'adore ! La aussi attention, elle ne supporte pas le gel et les hivers humides, il faudra donc que je la protège, par contre elle supporte très bien la sècheresse.


voyez plutôt ses jolies fleurs qui feront de magnifiques bouquets séchés !


Si elle se plait au jardin, je projette déjà d'en acheter d'autres coloris (blanc, jaune) l'an prochain.



mercredi 26 avril 2017

petites emplettes....

Je me suis mise en tête de fleurir un angle du jardin qui est très vert, mais pas beaucoup fleuri

orientation : sud ouest, mais aussi un peu de nord et un peu d'est (là, c'est une photo prise le matin)
bordée à gauche d'une haie de lierre tenace et très envahissant, on y voit les deux pruniers du voisin et au fond, 2 bouleau et qq arbustes d'un autre voisin. Moi je n'ai pour l'instant que de l'herbe (et des racines de tous ces arbustes et haies voisins). Comme vous le voyez, pas beaucoup de fleurs et moi, j'aime les fleurs !
Il me fallait trouver des plantes qui supportent la concurrence au niveau racine, mais aussi une orientation mi-ombre, un sol assez sec et surtout calcaire. Pas facile !

J'ai opté pour un céanothe "gloire de Versailles"

dont le feuillage vert sera plus vert bleu que les arbustes de mes voisins et qui m'offrira une floraison bleue d'août à octobre. Ampleur : 150 x 150 cm


une spirée "magic carpet" qui elle fleuri rose de juin à juillet et dont le feuillage rouge bronze vire au vert chartreux. Ampleur 50 x 80 cm

Je voudrais encore trouver le viburnum bodnantense Dawn qui permettrait de combler un trou niveau floraison entre décembre (oui oui) et mars. 

Soit une floraison totale pour ce coin pendant 9 mois, ce qui ne serait pas mal du tout ! 
Et bien sûr, rajouter qq vivaces

Il faudra que j'améliore ma terre calcaire en apportant un apport de terreau adapté à ces plantes.

Suite donc au prochain épisode pour le viburnum, j'irai demain dans une autre jardinerie pour essayer de le trouver.



samedi 8 avril 2017

foire aux plantes de Jarnioux (69)

grand beau temps hier, la foire aux plantes de Jarnioux ouvrait ses portes dès le vendredi après midi cette année, l'entrée y était moitié prix par rapport au week end et je me suis dis qu'il y aurait moins de monde....

J'ai failli craquer pour une pivoine arbustive mais j'ai résisté (j'adore les pivoines, seul le peu de temps de floraison me fait hésiter), j'ai donc opté pour un pavot en arbre dont on me promet une floraison de juin à septembre. Je ne savais pas que les pavot existait version arbustive ! A découvrir donc


 romneya coulteri (pavot en arbre), originaire de Californie où il pousse en zones peu arrosées (supporte donc les climats secs, mais pour autant, il faudra copieusement l'arroser l'année de sa plantation). Taille adulte jusqu'à 1m50. 
La plante m'a séduite pour la longueur de sa floraison et pour ses grande fleurs blanches, parfumées, aux étamines jaune d'or saillantes


 l'aster pringlei monte cassino double 
j'ai aimé : la promesse d'un brouillard de petites fleurs blanches et or en octobre et novembre (pile une saison où je n'ai pas grand chose en fleur au jardin).
60 petits cm de haut,  supporte très bien le soleil même brûlant


 chez notre ami Eric, de la pépinière aquatique et ami au SOL, que j'ai rencontré pour la 1ère fois, j'ai craqué pour cette jolie euphorbe dulcis chameleon qui s'adapte partout et se satisfait de tout (dixit Eric), elle reste belle d'avril à novembre avec un feuillage pourpre bourgogne devenant violet vif en automne (des couleurs que j'aime beaucoup pour l'automne) et de mai à juillet, une floraison jaune-vert marqué de pourpre. Pour expo soleil ou mi-ombre. 40 cm de haut


et toujours chez Eric (à qui j'ai emprunté la photo n'en ayant pas trouvé d'autres sur le net), le très beau et très grand (très très grand car il peut atteindre 1m80) thalictrum flavum davan's flair (ce sera mon 4ème thalictrum au jardin pour cette année, je suis tombée en amour pour cette plante)


Reste à trouver la bonne place pour toutes les nouvelles venues !