Rechercher dans ce blog

dimanche 7 mai 2017

les roses

c'est le début des roses, la saison a été déclarée ouverte avec

la 1ère rose de mon rosier anglais "winchester cathedral" qui porte beaucoup de boutons. Dommage, je ne peux pas vous restituer l'odeur délicatement fruitée, un vrai délice !
 

ce rosier inconnu planté par les anciens propriétaire à l'angle de la maison et de la véranda, sur la terrasse est magnifique cette année ! je l'ai sévèrement taillé à l'automne et à la sortie de l'hiver et il me gratifie de nombreux boutons et d'un feuillage très beau. Pour l'instant, pas de pucerons en vue contrairement à l'an passé

 les roses sont énormes et un peu parfumées

c'est un remontant, mais la 1ère floraison est la plus belle. J'ai déjà ôté 3 roses fanées. Je surveille l'ouverture des roses car j'aimerai essayer de faire des roses stabilisées. L'an passé j'ai acheté le produit mais mes roses étaient tellement moches, que je n'ai pas eu l'occasion d'essayer. Cette année, ça se présente mieux !

Les derniers rosiers installés semblent bien partis aussi pour faire des fleurs, bien que de petite taille encore puisqu'ils ne sont présent dans le jardin que depuis ce début d'année.
Par contre, je ne sais pas ce que donnera Mme Alfred Carrière dont j'ai découvert de nombreux boutons rongés par une chenille (la même peut-être que celle qui a mangé mes iris ?)

2 commentaires:

  1. Zut pour ton A Carrière...Entre les escargots, les chenilles...et le respect de la nature sans produits toxiques...
    Ces deux première roses sont belles !
    Tu nous montrera ce que donne les roses stabilisées !
    bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui Jacqueline, ce n'est pas toujours évident de traquer la chenille, l'escargot et le puceron à l'aide de produits non chimiques, la pince à épiler, c'est long ! et oui, je montrerai le résultat (si montrable) des roses stabilisées

      Supprimer