Rechercher dans ce blog

mardi 11 juillet 2017

lasagnes au jardin

drôle de cuisine ! plus besoin de bêcher, plutôt que de creuser, retourner, on empile !
J'ai dû slalomer entre les plantes déjà en place, car j'ai tendance à mettre la charrue avant les boeufs, j'ai planté avant de créer le massif et je m'en veux de ne pas avoir fait les choses dans l'ordre, alors : lasagnes !

1) du carton à plat (on enlève les scotch et les étiquettes autocollantes)
2) du journal humide


 ben oui, ça fait moche, mais je vous assure que c'est très efficace !
3) des feuilles ou tout autre matériaux bruns (paille/foin, orties, fougères, terreau de pot de fleurs, sciure ou copeaux de bois)

 qui aurait cru que j'aurai les feuilles en cette saison ???? On est bien en automne....euh pardon....en été....
 4) de la tonte (matériaux verts)

5) on attend le printemps !

J'ai testé cette technique dans un autre coin du jardin l'automne dernier. Au printemps, j'avais une terre très souple, noire, enrichie, avec des vers de terre en prime. Un délice pour planter ! Bon là, on est l'été, c'est peut-être un peu tôt, mais j'avais tout ce qu'il fallait sous la main et j'étais agacée de voir les mauvaises herbes pousser entre mes rosiers.


Z'avez vu comme mon jardin est moche ! Canicule, pas de pluie, que du bonheur ! Déprimant !

4 commentaires:

  1. je déprime aussi, c'est la troisième fois que j'essaie de te laisser un message...
    Ton jardin n'est pas moche, c'est un jardin d'été...
    Pense à tes lasagnes bien prometteuses d'un joli massif et surtout pense aux plantes que tu y installeras : que du baume au cœur !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. je déprime aussi, c'est la troisième fois que j'essaie de te laisser un message...
    Ton jardin n'est pas moche, c'est un jardin d'été...
    Pense à tes lasagnes bien prometteuses d'un joli massif et surtout pense aux plantes que tu y installeras : que du baume au cœur !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. J'utilise cette méthode moi aussi. Le résultat est bien plus bénéfique qu'en travaillant la terre. Côté déprime je connais, ça va passer... ;-)

    RépondreSupprimer