Rechercher dans ce blog

mardi 23 janvier 2018

1ère enveloppe du SOL avant avalanche...

Une fois n'est pas coutume, 2 articles dans la même journée, mais c'est pour la bonne cause. Tout à l'heure, un coup de sonnette, voilà le facteur (qui ne sait pas encore ce qui l'attend dans les prochains jours...)

1ère enveloppe du SOL, elle me vient de Josiane que je remercie vivement d'avoir eu la main heureuse en me tirant au sort dimanche pour recevoir un petit bout de son jardin !


3 variétés de petites graines d'amour à semer bientôt au jardin (enfin, en godet d'abord, ne mettons pas la charrue avant le bœufs)

Graines de pavot cornu (glaucium flavium), une bisannuelle d'après ce que j'ai lu sur le net,

de la monnaie du pape blanche au feuillage panaché (lunaria variegata) bisannuelle également


  et de l'orlaya grandiflora, annuelle celle-là.

J'ai surtout peur de rater le semis du pavot car je n'en ai encore jamais réussi !
Des fleurs qui devraient se plaire ici

Mes étiquettes de semis sont aussi arrivées aujourd'hui, comme un bon présage, mais cette année, je ne commencerai pas avant fin avril (à part pour les graines ayant besoin de froid pour germer). Je commence toujours trop tôt car trop pressée à la sortie de l'hiver, ça germe puis ça s'étiole. 

5 commentaires:

  1. Moi aussi, j'attends des graines de pavot, mais je n'en ai jamais fait... j'espère que je vais les réussir...
    J'ai hâte de voir arriver les enveloppes :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en fait, tout le monde les réussit, sauf moi ! les plantules de pavot ne supportent pas le déplacement, donc il vaut mieux éviter de les semer en godet. La meilleure technique est le semis à la volée. Isabelle le fait en février car la graine a besoin d'un coup de froid pour germer.

      Supprimer
    2. Oui, mais côté froid, c'est pas gagné... ;-) Je crois que je vais les mettre un peu au frigo avant :-)

      Supprimer
  2. L'orlaya comme le pavot n'aime pas les changement. Je les sème dans des grands gobelets (type boisson) de plastique percés. Je les laisse dehors dans un coin abrité des pluies et ça fonctionne très bien. Tu peux aussi en semer chaque mois à la volée jusque juin, ainsi la floraison est prolongée jusqu'en septembre. Amuse toi bien avec tes petites plantounes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'avais pas pensé à les semer à la volée, c'est vrai qu'un peu chaque mois permet de couvrir une plus longue période de floraison ! Comme l'orlaya est une graine assez grosse, on peut se permettre de ne semer qu'une graine par godet, assez grand et comme ça, pas besoin de transplantation

      Supprimer