elles se débrouillent toutes seules...

Je vous l'ai dit, certaines annuelles sont revenues sur l'ancien pied, l'hiver n'ayant pas été très froid, c'est le cas de mes calendula (souci) dont vous avez déjà vu des photos, en voici d'autres


(ne me dit pas, Estelle, que ce joli jaune n'est pas beau !)


et celui-là, n'est-il pas drôle avec son aspect frangé ?
Ce doit être le calendula porcupine que j'avais semé à cet endroit l'an dernier et il est revenu, mais moins pompon qu'avant.

Parmi les semis spontanés au jardin, il y a le pois de senteur, dont les graines ont giclé un peu partout, avec une préférence dans le gravier de l'allée. Je les ai laissés, surtout quand ils ont de jolis coloris comme celui-ci


moi qui pensais n'avoir que des pourpres cette année...


Voyez ce que ça donne, tout le long de ce mur, des graines de pois de senteur négligemment jetées à l'automne dernier ! Il faut que je les attache au grillage pour qu'ils continuent de grimper.



ici nous avons un semis spontané de cerinthe, dans le gravier, bien sûr


en compagnie de lin, qui lui aussi se resème à tous les vents et que je retrouve partout dans le jardin alors que je suis partie d'un godet unique il y a 4 ou 5 ans ! Ca me va bien, je laisse faire, j'adore la légèreté du lin et généralement, il se marie bien avec toutes les plantes et allège mes massifs un peu trop raides. De plus, le lin fleurit très longtemps. On rabat la touffe à la fin de la floraison et il redémarre une seconde fois dans l'année !


J'aime ce bleu azur ! Mon ancien terrain de vigne va peut-être bien finir en champ de lin....



Commentaires

  1. J'ai hâte d'avoir des calendula pour faire du macérât. Je les paillerai bien à l'automne pour tenter de les garder. Au pire, je collecterai quelques graines pour en semer à nouveau au printemps suivant :-)
    Véro m'a dit que ta serre peinait à arriver jusque chez toi ?
    Bises Del

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés