Rechercher dans ce blog

mardi 20 mars 2018

le semis de tomate

A quel moment doit-on semer ses tomates ? Je partage avec vous un article très bien fait ici

Résultat de recherche d'images pour "semis de tomates"

L'an dernier, j'avais commencé le 22 février. Les graines ont germé très vite, mais après, les plantules ont stagné très longtemps, à tel point que je me suis dis que ça ne donnerait rien. J'ai donc recommencer mes semis un mois plus tard et finalement, la 2ème fournée a largement rattrapé la 1ère et était même plus costaud ! La preuve donc que la 1ère avait manqué de chaleur et de lumière et que j'avais commencé trop tôt.
Nous sommes le 20 mars (une bonne date selon le lien partagé plus haut) et je vais lancer mon semis de tomates dans ma serre ikea. 

Pour ce qui est du semis du basilic, fait le 11 mars à l'intérieur, il se porte bien et pousse à vue d'oeil (on voit même une différence entre le matin et le soir, si si !)


5 variétés sur 7 ont germé à ce jour.

dimanche 18 mars 2018

dans 2 jours, c'est le printemps ...

....mais c'est sous un vent glacial et un soleil jouant à cache cache que je suis allée faire le compte des vivaces semées l'été dernier (entre le 20 et le 22 août), ayant passé tout l'hiver dehors contre le mur de la maison. Qui sont les survivants ?


Certains avaient été transplantés avant l'hiver car bien enracinés, d'autres trop jeunes ou par encore germés sont restés dans leur plaque de semis

J'ai plutôt de bonnes surprises, pas trop de pertes parmi les plantules transplantées et j'ai même sauté d'allégresse en voyant que mes semis d'echinacea étaient enfin en train de germer !


Il a vraiment fallu que je me penche dessus pour voir la petite racine blanche sortir de la graine et partir à la recherche du terreau ! Alleluia !!!!! J'avais cru que j'avais fait chou blanc, mais il n'en est rien, il fallait juste être patiente. Je me demande même si les plantules que l'on voit n'en sont pas aussi .... C'est un peu l'ennui des semis laissés en extérieur, des graines apportées par le vent peuvent venir se mélanger à nos semis et nous tromper ! Je soupçonne aussi d'avoir eu quelques mélange de graines lors de jour de grand vent car certaines plantules ne ressemblent pas à ce qu'elles devraient être....Usurpation d'identité : une sauge voulant se faire passer pour un verbascum par exemple....

Certaines graines ont très bien fonctionné, me donnant plusieurs exemplaires de chaque, d'autres seront surveillés étroitement des voraces chenilles qui ne manqueront pas de faire leur apparition sous peu, n'ayant qu'une graine de germé (par exemple l'echinops arctic glow, l'achillea filipendulina, l'alcea halo white ou un alcea blanc au coeur rose)

Il y aura donc : de l'anthemis tinctoria kelwayi, de la digitale mertonensis, alba et abricot, de la catananche caerulea, du daucus carota, les aquilegia black barlow, nora barlow, green apple, rose queen, mix double, de l'agastach foeniculum, succisa inflexa frosted pearl, verbascum blatteria alba et phoniceum, de l'hesperis blanc et du mauve, lunaria pourpre, tanacetum flore pleno, linaria purpurea rose, et.....echinacea orange passion, doppeldecker et buttercream (et j'espère que d'autres variétés d'echinacea vont germer !)

ancolie, les ancolies ont repris leur végétation et continuent de pousser ces jours

linaria purpurea rose

daucus carota, celle-là, j'avais râté le semis l'année d'avant, j'en ai aujourd'hui 11 pots ! Ravie je suis !
et petite surprise, la cerinthe major que j'ai eu tant de mal à avoir (quand chez d'autres elle germe comme de la mauvaise herbe) m'a fait le bonheur de survivre à l'hiver alors que je n'ai absolument pas pris de précaution


elle est restée dans son pot tout l'hiver, juste contre le mur de la maison ! Refleurira-t-elle ? Je croyais que c'était une annuelle....


ancolie en pleine terre issue d'un semis du sol 2016, j'en ai 5 ou 6 comme ça, je vais peut-être pouvoir découvrir leurs fleurs cette année pour la première fois !

Ah et mes variétés de basilic semées en "serre ikea" à l'intérieur le 11 mars commencent à germer : 4 variétés sur 7 pour l'instant ! C'est la 1ère fois que je réussis ce semis !

Il fait froid, il fait moche, mais j'ai un soleil dans la tête !





vendredi 16 mars 2018

nouvelles arrivées

promis, elles ont sauté toutes seules dans mon panier !


- penstemon 'sour grapes'
- delosperma cooperi qui ira dans les trous de mon muret au fond du jardin
- tricyrtis hirta (ou lis crapaud....ravissant comme nom) je ne connaissais pas, il s'agit d'un lis orchidée fleurissant d'août à octobre parfait pour la mi-ombre. J'espère qu'il se plaira au jardin...

Lis Orchidée - Tricyrtis hirta, Lis crapaud

et une magnifique renoncule blanche bordée de rose, c'était la seule de cette couleur, je n'ai pas réfléchi longtemps ! 4 boutons dont déjà 2 en fleurs. J'adore les renoncules et je rêvais d'en avoir au jardin


2 magnifiques dahlia 'teesbrooke audrey', un dahlia collerette que j'avais mis dans ma liste d'envie promesse de fleur et trouvé chez Gamm vert pour mon grand bonheur, et 'fou d'amour' que je me souviens avoir déjà eu. 
Mon problème avec les dahlias, c'est que je n'arrive pas à les garder d'une année sur l'autre. Soit je suis trop confiante et ils prennent un coup de gel parce que je ne les ai pas sorti à temps, soit je les stocke mal, soit encore je blesse les tubercules avec ma fourche quand je les sors de terre....


Cette année, je vais les mettre à forcer dans des pots avant de les mettre en terre, mais je crois surtout que je vais les planter avec un pot en plastique autour (en évidant le fond pour leur permettre de s'installer quand même). Ce pot que j'enterrerai avec eux au mois de mai me permettra en octobre de les ressortir sans éventrer les tubercules !

jeudi 15 mars 2018

esprit récup...

Un peu givrée la fille...je viens de me taper 1h de voiture aller + 1h de voiture retour à traverser (enfin c'est la sensation que j'ai eu) tout le département de l'Ain, sous une pluie battante, à me fourvoyer dans des bleds paumés, tout ça pour ramener....


....un ancien lit bébé en fer forgé dégoté sur le bon coin. Pour l'instant, il est plié sous mon appentis en attendant le soleil ! Il faudra retrousser les manches pour gratter la rouille, passer de l'anti rouille et un bon coup de peinture (j'hésite entre du blanc, du gris ou un beau bleu de prusse).

Ensuite, s'il est assez costaud, il servira de banc au jardin, pour les beaux jours je le garnirai d'un beau matelas aux dimensions et de coussins. 
S'il n'est pas assez solide pour supporter que l'on s'assoie dessus, je planterai dedans et autour des plantes ayant besoin de tuteur. Une belle clématite venant s'enrouler aux montants, ça peut être joli !

Qu'en pensez-vous ?

dimanche 11 mars 2018

semis du basilic

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j'ai toujours raté mes semis de graines de basilic ! Or, j'adore le basilic !!!! Avec mes tomates du jardin, c'est le bonheur !
Je ne m'avoue pas vaincue, j'ai cherché des info sur le semis :

Le basilic germe à partir de 20°C et déteste les nuits froides. Bon, me voilà déjà éclairée sur un point, c'est peut-être que mes semis en pleine terre ont été fait trop tôt !

Il est donc recommandé de commencer au chaud. J'avais dit que je minimisais les semis en intérieur cette année, exception faite pour les semis délicats, le basilic en fait partie. Ce n'est pas un semis facile alors autant mettre toutes les chances de mon côté.

J'ai donc semé en godet, léger léger très léger les graines :
- du basilic fin vert nain
- du fin vert (pas nain !)
- du pourpre
- du grand vert
- à feuilles de laitue
- du thaï (graine d'Eliane)
- du basilic citron (de Françoise)

recouvert finement très finement de terreau à semis, bien étiqueté, arrosé finement et mis dans une "serre ikea" dans la pièce la plus lumineuse de la maison et j'attends ! Les graines peuvent mettre jusqu'à 28 jours pour lever (j'espère qu'elles lèveront avant !)

A lire aussi sur le semis du basilic : les conseils de la ferme sainte marthe

Idée : semer chaque mois jusqu'à mai pour en avoir le plus longtemps possible !

On s'en reparle quand les plants auront levé ?

Résultat de recherche d'images pour "basilic pourpre"
(photo de basilic pourpre du net)

samedi 10 mars 2018

le temps des semis de printemps...

Ici et  mes amis seedlovers commencent à parler de semis, de plantules. J'ai le terreau qui me démange moi aussi mais je fais de la résistance (pendant combien de temps ?....)
Effectivement, on lit partout sur les petits sachets que l'heure des semis d'annuelles a sonné !
Toutefois, pas de panique, nul besoin de vous précipiter sur vos graines, rien ne sert de courir, il faut partir à point !

Résultat de recherche d'images pour "semis de graine"

Quand semer ?
Dans la théorie, oui, on peut commencer à semer en mars, même parfois plus tôt en février, mais le temps des semis de printemps s'étale jusqu'en mai. Si vous décidez de semer tôt, il faudra faire des semis au chaud, donc envahir votre intérieur de godets, terrines, donc avoir de la place. Certes on a le sourire en voyant germer les graines, mais c'est aussi prendre le risque de les voir pousser trop vite et s'étioler par manque de lumière, ou encore mourir dès la première sortie en extérieur par choc thermique. Ceci dit, rien ne dit que ce sera le cas, certaines d'entre nous réussissent très bien des semis précoces, telle Claudine du jardin de Barges.
Ce n'est pas mon cas, pour avoir tenté l'expérience l'an passé.

J'ai donc choisi d'attendre encore un peu au moins jusque mi-avril.

Quoi semer ?
Au printemps, on sème toutes les annuelles, je ne vais donc pas vous en faire la liste, mais on peut aussi semer quelques vivaces traitées en annuelles dans les régions froides, ou encore des vivaces qui seront de force à fleurir l'année de leur semis, ce sont celles-là que je veux vous lister :

- certaines variété d'achillée
- l'antirrhinum ou muflier qui est une vivace mais gélive donc traitée en annuelle
- la catananche une vivace qui fleurit l'année du semis
- la cephalaria gigantea, une variété de scabieuse
- les graines de dahlia
- le gazania, une vivace cultivée en annuelle, attention, sa graine germe dans l'obscurité !
- le lin, vivace mais de force à fleurir l'année du semis
- la malva moschata
- le mirabilis jalapa ou belle de nuit est une vivace qui fleurira l'année du semis, dans les régions froides, il vous faudra sortir le tubercule et le protéger tout comme vous feriez avec le dahlia !
- l'omphalode linifolia
- la passiflore (tremper la graine 24h dans l'eau chaudeavant semis)
- les salvia coccinea
- les scabieuses atropurpurea sont des vivaces mais de vie très courte, 3 à 4 ans pas plus, il vous faudra donc veiller à récupérer quelques graines pour les semer à nouveau si vous ne voulez pas les perdre !
- les scabieuses columbaria
- les statice
- la tweedia caerulea

Je ne peux vous parler que des graines que j'ai en stock, si vous avez d'autres noms de plantes, n'hésitez pas à me les communiquer, je les rajouterai à ma liste !

Comment semer ?
Pour ma part, ayant déjà tenté l'envahissement des contenants l'an passé pour du semis au chaud et ayant essuyé quelques déceptions, je veux cette année tenter directement le semis en plaques alvéolées ou godet mais en serre froide, ou même dehors contre le mur de la maison au nord ou à l'ouest pour éviter le plein soleil. 
Mon but est d'obtenir tout de suite des plants costauds qui seront habitués aux conditions extérieures car l'an passé, j'ai perdu trop de plantules qui ont filé par manque de lumière ou sont mortes par défaut d'acclimatation avec l'extérieur.

Les conditions de germination d'une graine 
Les graines germent toutes à une température différente, en dessous ou au dessus de ces températures, elles ne germeront pas ! Rien ne sert donc de les semer quand il fait 5° dehors si vous ne leur offrez pas la bonne température, vous pourrez toujours attendre ! Il faut aussi suffisamment de lumière.

L'an passé, je me suis procuré l'excellent livre "réussir ses semis comme un pro" de Aldo Colombo qui donne un tableau du mode de semis, de la durée de germination et de la température pour chaque variété (et il n'en a pas oublié beaucoup !). Je me fis donc à ce tableau désormais pour commencer mes semis au bon moment, ni trop tôt, ni trop tard.

Sachez toutefois que la plupart des graines d'annuelles germent très vite, certaines en 2 jours, d'autres en moins de 15 jours et qu'à partir de début avril, vous serez dans des températures douces idéales pour semer la plupart. Inutile donc de semer trop tôt. On peut aussi échelonner ses semis pour avoir des fleurs plus longtemps. 

Voilà ma façon de procéder, j'espère que cet article vous aura été utile !


mardi 6 mars 2018

fleurir les zones d'ombre 2ème opus...

Comme je vois que le sujet d'embellir les zones d'ombre, les zones moches et difficiles vous intéresse, j'ai ouvert un tableau dans mon pinterest où j'ai commencé à glisser des idées de plantes (arbustes, rosiers, vivaces...), tableau qui vous servira peut-être à vous aussi...
Par contre, j'attire votre attention sur le fait que ma sélection concerne des zones d'ombre ou mi-ombre, et pour sol argilo calcaire et que je n'ai pas sélectionné d'arbres ou arbustes qui deviendraient trop grands car j'ai beau avoir 800 m2 de terrain, tout n'est pas exploitable et je ne peux pas, surtout dans ces zones compliquées, envisager de mettre des arbres atteignant des hauteurs ou une envergure trop importantes.

Ceci dit, pour le tableau en question, c'est par ici
J'essaye d'indiquer les hauteurs, envergure et période de floraison car le but est évidemment de jouer sur les variétés de hauteur de couleur, de contrastes et de fleurir un maximum de mois dans l'année ! Pour le moment, j'explore les arbustes mais le tableau va grossir au fil des jours avec d'autres familles de plantes.
Voilà, quand je voudrais passer commande, je n'aurais plus qu'à aller piocher dans ma sélection !

Autrement, j'ai fait 2 supers achat chez Edouard....par que je veuille lui faire de la pub loin de là ! Il y avait des rosiers que j'avais déjà repéré il y a qq semaines parce que je me suis rendue compte qu'il s'agissait de rosiers anciens, Louis Odier par exemple était en rayon. Un rosier pour 7.90 € ! Je n'ai pas pris sur le coup, mais ce matin j'y suis retournée et j'ai acheté un rosier nommé Avalon qui en fait correspond à Lilian Baylis

Rentrée à la maison, j'ai cherché les caractéristiques du rosier sur internet et profité pour chercher celles de Mme Plantier, aussi en vente au même endroit. Quand j'ai vu que c'était un bon rosier que l'on pouvait mettre à la mi-ombre, j'ai repris la voiture et je suis retournée l'acheter, rien que pour ça !!!! Je suis folle non ?


reconnaissez qu'ils ont plutôt l'air en bonne santé ! 

J'ai un peu de mal pour trouver des info sur le net concernant Lilian Baylis si ce n'est qu'on peut le planter au soleil ou à mi-ombre, qu'il a une bonne résistance au froid, aux maladies, les fleurs sont légèrement parfumées. Haut de 40 à 60 cm pour une envergure de 50 cm, c'est un petit rosier. La taille de la fleur est de 8cm. Coloris jaune pâle et crème. Je n'ai pas trouvé de quelle famille il était, ni s'il était remontant (si vous avez l'info...)

Quant à Mme Plantier, c'est un alba de 1835 (mes préférés sont vraiment les rosiers du XIXème siècle) très remarqué dans un endroit ombragé du jardin, produisant une quantité impressionnant de fleurs. Il peut être utilisé en arbuste de 180cm de haut ou en  grimpant de 250cm de haut. Coloris blanc/crème. Non remontant. Je ne sais pas s'il est parfumé.

Niveau coloris, ils iront pas mal ensemble, je vais pouvoir les mettre dans ma zone crash test 2. Par contre je me demande si je fais grimper Lilian Baylis et sur quoi (ça fera joli si je lui construits un "tipi" en bambou) ? Et si je le laisse libre ça donne quoi comme port ?




dimanche 4 mars 2018

crash test : fleurir les zones d'ombre

Je vais continuer de faire de l'expérimentation dans mon jardin en testant pour vous les rosiers en zone d'ombre

Les zones en question....(j'ose braver la honte pour vous monter ces zones d'horreur...)


zone crash test 1 à fleurir : l'arrière de mon atelier et de l'appentis, mur face au nord, au fond on a de l'ouest et à l'avant de la photo, de l'est, tournons sur notre gauche pour faire le tour du bâti...


voilà la façade est de mon atelier

et voilà la façade sud, le but serait dont de trouver un rosier ou tout autre grande, mais vraiment grande grimpante pour couvrir et le mur nord mais aussi que ça vienne sur le toit de l'atelier pour cacher un peu cette verrue

Zone crash test 2 à fleurir : le bande de terrain  le long du mur des voisins, qui se trouve évidemment être à l'entrée de notre maison, même orientation que la zone crash test 1 (je vous avais prévenu, c'est moche !)


une bande de "terre" hummm mauvaises herbes plutôt d'environ 2,50 m de large mais très longue avec un peu de soleil le matin et du soleil après 15h.
J'ai trouvé des vivaces pour la fleurir, mais j'aimerais trouver de petits arbustes pas trop hauts et des rosiers pour structurer et mettre de belles couleurs autres que du vert !!!!!

Zone crash test 3 : une haie de lierre devant ma terrasse, dans le prolongement de la vue ci-dessus, donc même orientation toujours, mais difficulté supplémentaire, les racines du lierre qui assèchent encore le sol et empêchent la plantation de nombreuses plantes qui pourraient venir égayer cette zone que j'ai en horreur !


ouh ouh, vous êtes toujours là ? vous n'avez pas fui devant autant d'horreurs ???

Cette haie est plus clairsemée qu'il n'y parait et on voit par endroits le grillage qu'il la soutient ou le bout de mur grisâtre à droite des tipis en bois. Donc, mission 3, trouver un rosier grimpant très très grand qui viendrait s'entremêler à cette haie et m'offrirait de belles roses. 
A savoir, j'avais tenté un hortensia grimpant, il a disparu....pas tenu le choc. Mais peut-être la plante n'était-elle pas de super qualité, je l'avais achetée dans une jardinerie en ligne que je vous déconseille "le jardin du pic vert". 

Vous vous doutez que j'ai commencé à arpenter le net à la recherche de rosiers amateurs de mi-ombre et de situations difficiles. André Eve et David Austin sont de bons conseils. Aussi ai-je arrêté mon choix sur 

Félicité et Perpétue ainsi que sur Veilchenblau qui pourraient fort bien faire mon affaire ! Ceux-là seront placés en zone 1 et 3

Pour la zone 2, je ne peux pas mettre de plantes grimpantes sur un mur qui ne m'appartient pas, mais je peux envisager de déplacer mon rosier blush noisette ou "the fairy" qui végètent un peu là où ils sont et qui tous deux tolèrent la mi-ombre.

J'ai aussi vu un article intéressant sur le site de ce rosiériste sur le sujet. Et apparemment, on peut rajouter à la liste des rosiers tolérant la mi-ombre "konigin von danemark" 

Maintenant, je suis toute ouïe à vos propositions, suggestions, idées car il y a de la place largement pour plusieurs rosiers et autres ! Ah et aussi, j'ai vu une clématite assez exceptionnelle qui parait-il est une perle pour masquer les verrues !

la clématite ternifolia, capable de couvrir 400 x 400cm, floraison de août à octobre, parfumée, résistante à la sécheresse. Attention, elle peut finir par couvrir 7m !!!! Vraiment à réserver pour les grands espaces ! Je compte la mettre pour prendre le relais du rosier à floraison unique derrière l'atelier ou il y a déjà (mur est) la clématite armandii qui elle fleurit au printemps
Clématite terniflora - Clématis - Clématite d'automne

Merci de m'avoir suivie jusqu'au bout de l'article !












jeudi 1 mars 2018

esprit récup...

Ca m'a prise comme ça, en voyant sous l'appentis nos anciennes lattes de sommier et quelques tasseaux....Je m'étais jurée qu'en 2018, j'utilisais tout ce que nous stockons depuis des lustres....

Matériel donc : chutes de tasseaux, 13 lattes de 70 cm qui trainent, scie sauteuse, visseuse, vis, 4 mains et huile de coude


Moins de 2h plus tard, tasseaux et lattes se sont transformés en une jardinière de 73 x 25.5 x 21 cm

Je réalisé le projet en fonction du matériel que j'avais et de façon à faire le moins de découpe possibles !

Coût de ma jardinière : 0 € 100 % récup ! (je compte quand même mettre un peu d'huile de lin sur le bois extérieur pour la protéger).

Je pense y planter des herbes aromatiques et la mettre sur ma terrasse.

Autant vous dire que suis super contente du résultat et ça m'a entraînée au maniement de la scie sauteuse ! Pour ce premier projet, mon mari m'a aidée. Une seconde verra le jour sous peu car j'ai encore un jeu de lattes à utiliser.

Et d'autres projets surprise à venir car beaucoup, beaucoup, beaucoup de chutes de bois et de tasseaux qui traînent.....